aime quand ça bouge à Saïgon

Ayant la chance de passer régulièrement dans ce coin de l’Asie, je vois à quel point le Vietnam est en pleine croissance.

Quelques signaux faibles à partager :
- Le lounge de la business class Vietnam Airline a mutiplié par 3 sa capacité d’accueil en 9 mois.
- La presse quotidienne titre sur les intérêts croisés avec le Japon en une, et souligne, y compris dans les magasines, du haut potentiel de développement que cela représente pour le commerce Vietnamien.
- Les avions qui font la liaison avec TaiPei, Séoul, Singapour ou encore HongKong se succèdent dans un balai incessant.

Des données concrètes :
- Le PIB 2012 est d’environ 130 milliards de dollars.
- La croissance chaque année est entre 5 et 6%
- La moitié du pays travaille dans l’agriculture, qui ne représente que 20% du PIB

Et il reste un fort potentiel de développement notamment autour de l’économie numérique, puisque les estimations indiquent que 30% de la population utilisera la 3G d’ici 2015. Là où certains pays sont déjà à plus de 100% (plusieurs terminaux 3G par personnes actives). Ayant constaté à quel point les Vietnamiens sont amateurs d’iPhone et autres gadgets électroniques qu’ils voient au quotidien dans les mains des visiteurs étrangers, je parie que cela va continuer d’avancer dans le sens de la modernisation avec une asymptote verticale qui ferait rêver Bercy.

Ces ouvriers que j’ai rencontrés dans la banlieue de Saïgon auront sans doute un téléphone 3G d’ici 2015.

 

Share on TwitterShare via email

Aime quand ça bouge en Asie digitale

Après plusieurs semaines en Asie, à travailler, à rencontrer des entrepreneurs, à passer des frontières, mon opinion est faite : l’Asie est digitale.
Évidemment un petit week end au Cambodge et on retrouve quelques poches authentiques, loin de la turbulence numérique et de l’euphorie du e-commerce.
Mais les grandes places comme Singapour, Saïgon, New Delhi, Shanghai, Tokyo, Séoul ou Hong-Kong n’ont vraiment rien à envier à l’Europe ou aux Etats Unis. Quand on dit que c’est là que ça se passe, ce n’est vraiment pas une façon de parler !

La culture est à l’écran, ou plutôt au multi-écran.
Je n’avais jamais rencontré une telle densité d’iPhone 4 par habitants.
Le free wifi est partout.
La LED omniprésente.
Facebook est ici aussi le point de ralliement avec sa tribu.
Le digital corner fait son apparition dans les commerces, les salons de coiffure, …

Bref en Asie si t’es pas digital t’es mal !

Voici à titre d’exemple la sortie de l’iPhone 4S en Chine

Share on TwitterShare via email